Détermination de Structure par la Méthode des Poudres

http://sdpd.univ-lemans.fr/course/


Coût estimé du Diplôme Universitaire en Enseignement à Distance (EAD)


Caractéristiques du cours
Temps de mise en place
Temps de suivi par étudiant
Temps de maintenance du cours
Matériels
Logiciels
Support recherche
Maintenance à niveau des enseignants
Récapitulatif
Revenus en droits d'inscription



Caractéristiques du cours.

Niveau : 3ème Cycle. Spécialisation en cristallographie, diffraction par les poudres.

100% en EAD, asynchrone (chaque étudiant est suivi à son propre rythme, l'inscription est ouverte en permanence).

Clientèle (situation pour l'année 1999-2000) : Thèsards/PhD (5 inscrits), Post-Doc (1 inscrit), professionnels des secteurs public (1 inscrit, Professeur d'université au Canada) ou privé (aucun inscrit pour le moment, par manque de publicité ciblée ?).

Durée du cours : variable selon la célérité et la disponibilité des étudiants (6 mois à peut-être 2 ans...?). Etalement en 10 séances nécessitant en moyenne 2 semaines de travail aux étudiants les plus rapides. Deux semaines pour un examen final.


Temps de mise en place du DU (495 h), de préparation du fond documentaire (1080 h), de présentation et de publicité (20 h).

Contenu (principalement en anglais) : 10 séances de cours dont le point d'entrée pour chacune d'entre elles est une page HTML ; 1 examen final donnant un délai de 2 semaines à l'étudiant pour rendre sa copie (une détermination de structure complète : un diagramme de poudre est fourni avec les conditions de synthèse).

Chacune des 10 pages d'entrée correspond à en moyenne 4 pages A4. Elles contiennent un résumé du cours pointant vers le cours proprement dit par des liens hypertexte. Ce cours proprement dit peut consister en un ou plusieurs documents spécialement rédigés pour cette occasion, ou bien des publications et/ou conférences, internes au serveur Web ou externes, des bases de données à consulter, des exercices avec corrigés. Systématiquement, une série de liens hypertexte vers des logiciels du domaine public est donnée (il a évidemment fallu recenser les logiciels disponibles, les tester). Enfin, des exercices sans corrigé sont proposés à chaque séance.

Un total de 10 pages HTML de corrigés d'exercices est envoyé (dès réception des solutions proposées par le client en fin de chaque séance de cours). Ces corrigés sont extrêmement approfondis et présentent à chaque fois des didacticiels spécifiques aux logiciels retenus pour la correction. En moyenne, chaque corrigé comporte une dizaine de copies d'écran retravaillées à l'aide de PaintShop Pro, et correspond à une dizaine de pages de texte au format A4.

Le temps estimé moyen pour la préparation des 10 pages de présentation, pour la conception des exercices et la réalisation des 10 corrigés est d'au minimum 10 semaines de temps complet d'un chercheur CNRS (9 heures par jour en moyenne, 5 jours par semaine).

Il faut y ajouter le temps de conception de l'examen final et de construction de son corrigé, estimé également à une semaine complète de temps de référence CNRS, soit 45 heures.

Le temps total estimé pour une simple mise en place de l'EAD dans le cas particulier de ce DU correspond donc à 11x9x5 = 495 heures.

Ce temps ne comprend pas les heures de travail de mise en place du cours proprement dit (documents, conférences en ligne, publications en ligne) qui est un fond documentaire privé (A. Le Bail) dont la conception et la mise à disposition gratuitement sur le Web a débuté en 1995. Ce fond comprend plusieurs centaines de pages HTML, une dizaine de conférences avec texte et transparents sous forme de copies d'écran, au moins deux cent animations 3D de structures cristallines en VRML, plus d'un millier d'images 2D et de photos originales, etc.

Une estimation grossière, et probablement en-dessous de la vérité, du temps nécessaire à la création de ce fond documentaire, qui pèse maintenant plus de 100Mo sur le Web, serait de 6 mois, temps plein, minimum. Soit 4x45x6 = 1080 heures.

Préparation des pages HTML de présentation et de publicité du cours : de l'ordre d'une vingtaine d'heures. Ces pages sont référencées en bonne position dans la spécialité "powder diffraction" sur la plupart des moteurs de recherche ainsi que sur les sites scientifiques majeurs de cristallographie (comme le site Web de l'IUCr - International Union of Crystallography, dans les rubriques "education" et "teaching" ).


Temps de suivi par étudiant.

Correction des exercices rendus par les étudiants : 1/2 heure par copie. La double correction est pratiquée, ce qui nous amène à une heure par copie d'étudiant, pour un total de 11 copies soit 11 heures de correction par étudiant.

Echanges de messages, réponses aux questions, soit en privé soit sur la liste de discussion commune. Temps estimé par étudiant pour l'ensemble du cours pour une vingtaine de messages : 15 minutes par message, soit environ 5 heures par étudiant.

Temps consacré à l'animation de la liste de discussion SDPD (250 inscrits, 250 messages en 1 an) qui constitue ni plus ni moins le principal support publicitaire du cours à un niveau mondial : 1 heure par semaine minimum, toute l'année, vacances comprises. Soit environ 54 heures par an.


Temps de maintenance du cours.

Vérification périodique de la pérennité des liens hypertexte. Mise à jours sur le plan des connaissances de pointe dans le domaine de la détermination de structure par la méthode des poudres. Suivi de l'évolution des principaux logiciels de la spécialité (TREOR, ITO, DICVOL, FULLPROF, GSAS, DBW, WINMPROF, EXPO, SHELX, EVA, DIRDIF, ESPOIR, PATSEE, etc, etc, etc). C'est une affaire de 50 heures par an, associé au travail de recherche, bien évidemment.


Temps d'acquisition de savoir faire en multimédia/Internet.

Pratique de l'Internet, formation autodidacte de Webmaster (capacité à mettre en place et maintenir un site Web), de "graphiste" (traitement de base d'images), traitement de texte HTML (incluant une connaissance de base du langage HTML), langage 3D du Web (VRML). Temps estimé en autoformation étalée sur 5 ans : une centaine d'heures. Temps de maintenance à niveau des connaissances, par an : 5 h.


Matériels.
 

Cette liste correspond à une situation idéale qui n'a jamais été respectée (non par faute de l'avoir demandé, mais par faute de l'avoir obtenu). Tous les documents scannés l'ont été sur un scanner personnel. Le PC portable est personnel (A. Le Bail). Le PC de bureau est acheté sur contrats de recherche personnels, "indépendant" du laboratoire.

Il faudrait ici ajouter les coûts de communication Internet. Un serveur de plus de 100Mo, ouvert en permanence, délivrant en moyenne un millier de documents par jour, correspondant à un volume journalier de l'ordre de 10 Mo. Dans le secteur privé, les tarifs varient de 50 à 500 F HT par mois, selon le niveau des prestations annexes et la qualité de la connexion.

A signaler que A. Le Bail est propriétaire à titre privé d'un nom de domaine http://www.cristal.org/, servant de mirroir aux USA du site Web basé à l'Université du Maine. Coût mensuel : 180F HT, fluctuant avec la valeur du dollar.


Logiciels, livres, revues, consommables.
 

Cette liste correspond à une situation idéale qui est très loin de la réalité. En fait, les achats de livres et abonnements sont réalisés sur fonds privés (A. Le Bail), dans la mesure où cela n'a jamais été possible sur fonds de recherche ou d'enseignement (la BU a résilié récemment son abonnement au Journal of Applied Crystallography). Sur le plan des logiciels, nous ne disposons par de Frontpage, Adobe Acrobat et DreamWeaver.


Support provenant de la recherche.

Usage de matériel de pointe de laboratoire pour enregistrer des données expérimentales utilisées dans le cours : 6 semaines de comptage sur le Diffractomètre Bruker D8 Advance. Coût estimé de cet appareil sur 10 ans, maintenance comprise : 1,5MF, ce qui met la semaine de mesure, à prix coûtant, à 2800F, soit un total de 16800 F pour des mesures initiales nécessaires à la mise en place du cours.

Il faut y ajouter le coût d'accès aux bases de données spécialisées en cristallographie : ICDD, ICSD et CSD. Le coût annuel pour le laboratoire est de l'ordre de 20000 F HT. Il faut également mentionner quelques logiciels du commerce indispensables (EVA de la SOCABIM, ou DIAMOND de Crystalimpact) dont l'achat et la mise à jour dépassent les 10000 F HT par an.


Maintenance à niveau scientifique des enseignants-chercheurs.

Veille technologique et scientifique, effort bibliographique, participation aux Newsgroups, listes de discussion : 1/2 à 1 heure par jour, participation aux congrès.

Cette maintenance à niveau ne doit évidemment pas être reportée en totalité sur les coûts de fonctionnement du DU SDPD (Structure Determination by Powder Diffractometry), mais il est clair que sans elle, le cours ne peut que péricliter, à moins que l'état des connaissances ne se fige définitivement dans cette jeune spécialité.


Récapitulatif
 


Revenus en droits d'inscription.

Pour les 7 étudiants actuels (mars 2000) : 24375 F.

Bilan : négatif, pour l'instant.
 



Armel Le Bail - 21 Mars 2000
Temps nécessaire à la rédaction du rapport : 3 heures de plus...

Note : en septembre 2000, le nombre total d'étudiants inscrits s'établit à 12, puis à 17 en février 2001.